Un Druide.

Médecine générale en terres bretonnes.

Servez-vous, y’en a pour tout le monde.

Aux médecins qui sont clientélistes mais se plaignent de trop travailler,

Aux médecins qui pleurent de ne pas trouver de successeurs mais ne font rien pour en trouver,

Aux médecins qui se plaignent du peu d’intérêt des jeunes pour le métier mais ne veulent pas de stagiaires chez eux et ne font rien pour donner envie,

Aux médecins qui dénigrent leurs confrères ou remplaçants pour se brosser,

Aux médecins qui se plaignent des jeunes qui travaillent moins qu’eux l’ont fait, et puis » les femmes, hein, franchement! »

Aux médecins qui veulent refiler leurs gardes mais « oublient » systématiquement de payer le forfait ou les tiers-payants au remplaçant,

Aux médecins qui n’ont pas de secrétaire, ni informatique, bossent dans un cabinet vétuste en voyant plus de 50 patients par jour et s’étonnent de ne pas trouver de remplaçants,

Aux remplaçants qui plantent les médecins qu’ils doivent remplacer au dernier moment pour convenance personnelle,

Aux remplaçants qui se plaignent du peu d’offres de remplacement mais limitent leur recherche à CHUCity,

Aux remplaçants qui veulent une secrétaire et des bonnes conditions de travail mais rechignent à laisser un pourcentage correct au médecin installé,

Aux remplaçants qui ne viennent que pour le chèque en bossant par dessus la jambe,

Aux remplaçants qui changent tous les traitements de fond des patients sans rien expliquer en disant que le remplacé ne fait que de la merde,

Aux patients qui savent que les antibiotiques, c’est pas automatique, SAUF que pour EUX y’a que ça qui fonctionne docteur,

Aux patients qui ne viennent pas au rendez-vous pris en urgence le matin même, sans prévenir, alors qu’on vient de refuser des patients,

Aux patients qui aiment parler des profiteurs de la sécu mais n’hésitent pas à te demander de rajouter tel ou tel médicament sur leur ordonnance « au cas où », pour être remboursés d’un traitement sans ordonnance, ou de rajouter quelques jours à un arrêt de travail,

Aux patients qui râlent quand tu es en retard mais qui une fois dans le bureau restent 3/4 d’heures pour x motifs,

Aux patients qui se plaignent que leur médecin prend ENCORE des vacances mais attendent son retour pour consulter, refusant de voir le remplaçant,

Aux patients qui t’extorquent certains traitements ou imageries, mais vont te faire tout un laïus sur les examens inutiles et la dangerosité des médicaments prescrits par les vilains médecins,

A toutes ces personnes, j’ai envie de dire que tout finit par se payer et que chacun est responsable à son niveau des difficultés d’exercer et du manque d’envie de certains jeunes médecin de s’installer.

(je précise que bien sûr ces exemples ne concernent pas tous les médecins et patients, mais que j’ai rencontré chaque situation)

Publicités

Navigation dans un article

12 réflexions sur “Servez-vous, y’en a pour tout le monde.

  1. Pète-z’y la gueeeuuuule !!
    De rien, de rien

  2. Ce n’est qu’un début, tu as ouvert la boîte de Pandore, mais c’est la vie….

    • Le , Un Druide a dit:

      J’ai eu peur en écrivant « ceux qui refusent les stagiaires » (a cause du billet que tu as ecrit sur ton choix de ne pas avoir d’interne, que j’ai braucouo aimé comme toujours) c’est pourquoi j’ai rajouté « ne font rien pour donner envie » car a travers ton blog tu valorises la MG et donnes envie!

  3. Ca va mieux?…
    Ah c’était un joli coup de gueule ! Bravo, j’applaudis des deux mains et même des pieds tiens!
    C’est très vrai ce que tu dis, s’il y a des problèmes c’est un peu parce qu’il y a des bugs à tous les niveaux. C’est un peu ce que tu disais dans un de tes anciens billets: il peut y avoir du mieux, à condition que tous le monde y mette un peu du sien. Bon week-end ! (PS : ah et j’oubliais, pour ta pelouse… la mairie peut te remonter les bretelles pour ça. Enfin si un voisin te dénonces par exemple. Ce serait comme un abandon ou un manque d’entretien d’une propriété privée.)

  4. Le , madpier87 a dit:

    Et bien… Tu vois, n’étant qu’un vieux geek, je réserve d’habitude ma plume à des bouts d’articles techniques ou des petites choses qui se veulent rigolottes (le lecteur sera le censeur final!).
    Mais il y a une vie avant la geek attitude et la mienne fut de passer 30 ans au service de l’industrie pharmaceutique et de rencontrer, tout comme l’auteur de cet article, tellement de cas d’absurdité que les trente années qui me restent ne sauraient suffire à les raconter toutes… Je rajouterai donc quelques éléments de réflection…

    Aux énarques qui nous gouvernent et qui, depuis plus de 50 ans laissent les facultés de médecine gérer à l’emporte-pièce des numerus clausus basés sur l’humeur du jour et des projections de besoins farfelues…

    Aux mêmes énarquent qui refusent de créer un vrai service hospitalier pour telle ou telle spécialité et confient ladite spécialité aux spécialistes de ville déjà en sous effectifs.

    Aux « spécialistes » de tous bords qui fuient les petites et moyennes agglomérations pour se regrouper sur Paris, le Nord et la Côte d’Azur, créant des rapports de 1à 10 pour certaines spécialités dans le nombre de patients potentiels par médecin (mais qui compensent en pratiquant des honoraires délirants) et qui génèrent dans les mêmes petites et moyennes agglomérations des délais de plus de six mois pour prendre rendez-vous (« Non, le Dr X ne prend plus de RV pour le moment, téléphonez le 2 décembre pour un RV au mois de juin! Mais appelez tôt, car il y aura beaucoup de gens comme vous!) et, quand le 2 décembre, tu finis par avoir quelqu’un au téléphone: « Ah! Désolée, mais tous les RV pour juin sont bouclés, pour tous les médecins du cabinet… Rappelez le 2 janvier pour un RV en juillet, mais attention, certains édecins seront en vacances! »… Bien sûr, le choix de « ton spécialiste » n’existe plus, v’est maintenant le secrétariat qui dispatche…

    Au médecin qui pratiquent la politique de « clientèle captive » et oblige ses patients à ne pas être en retard au RV fixé (dans conditions vues plus haut) sous peine de ne pas les recevoir du tout, mais qui lui n’arrive JAMAIS avec moins de deux heures de retard car il joue au golf le matin! Les patients doivent donc… patienter! Parfois très tard le soir (il y a practice à 16 heures), même s’ils souffrent (ah oui, c’est un rhumatoloque) et que les chaises de la salle d’attente sont pour le moins inconfortables…

    A ce même rhumatologue qui, au nom du droit d’aînesse, s’arroge l’exclusivité de la pratique de certains gestes sur l’intégralité de son département (déjà fort peu pourvu puisque rural et loin de tout CHU et sans service hospitalier de rhumatologie).

    A ses confrères de la même spécialité qui lui abandonnent sans broncher lesdits actes (en l’occurrence, les infiltrations) pour être tranquilles et limiter le risque… Mais qui condamnent dans le même temps leurs patients à souffrir longtemps ou à se débrouiller pour faire pratiquer ce geste ailleurs, loin, trèèèès loin parfois…

    Aux caisses primaires d’assurance maladie, qui convoquent parfois le même patient plusieurs fois en lui refusant le transport en VSL ou ambulance alors qu’il vit à plus de 45 km et n’est pas autonome mais ne demande rien à cette secrétaire de mairie qui depuis des années tombe toujours malade au moins une semaine pendant les congés scolaires et préserve ainsi ses congés payés pour l’été…

    Au médecin opportuniste, qui déclare qu’il faudra voir tel spécialiste pour tel acte, mais refuse d’établir le courrier (parcours de soin coordonné) mais le fera quand le rv sera pris et refacturera une consultation pour le rédiger…

    Comme dans l’article de notre ami, tous ne répondent pas à ces critères, et je suis (très) loin d’avoir tout relaté… Cependant, il est urgent de réagir, à tous les niveaux! La situation de la médecine en France est devenue absurde et inextricable! Nous ne sommes plus, et depuis longtemps, le meilleur système de santé du monde…

    Car ça… C’était avant…

  5. Pingback: Servez-vous, y'en a pour tout le monde. | Jeune...

  6. Le , mounblue a dit:

    c’est tellement vrai et ça resume tellement bien les positions inflexibles de chacun des protagonistes de la santé patient/medecin!

  7. Savoir se regarder dans un miroir, et arrêter de se dire que le responsable est forcément l’autre…
    Tu nous fait du bien à TOUS! Merci.

  8. Le , Lulupette a dit:

    Merci, c’est très vrai !
    Pas généralisable, mais très vrai quand même.

  9. .. une tendance hélas sacrément répandue de se trouver irréprochable et de penser que c’est la faute de l’autre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :