Un Druide.

Médecine générale en terres bretonnes.

Archives du tag “fièvre”

Fièvre.

« Et vous avez de la température? »  « Et il a de la fièvre? »

Encore et toujours la même question, tout au long de la journée et de la semaine. Surtout en cette période toujours hivernale en terme de rhumologie, nez-qui-coulogie, je-me-vide-par-les-deux-boutologie et autre mais-ça-me-gratte-très-fort-la-gorgeologie.

Cette question simple, à première vue, ne l’est absolument pas. Une étude monocentrique ouverte non randomisée a eu lieu récemment dans un cabinet de médecine générale breton. Certes elle présente de nombreux biais, mais bon, je ne vais quand même pas me dénoncer.

Sur 40 patients vus dans la journée, une bonne moitié de pathologies rhumologiques diverses. Sur cette vingtaine de patients, seuls cinq patients ( ou parents de patients) ont pu me donner la température du malade. Après des statistiques très compliquées, par une loi du khi2, on obtient un taux de 25% de patients qui connaissent leur température.

Cette question est primordiale pour nous médecins. Elle permet rapidement d’orienter notre diagnostic et donc notre prise en charge.

Je suis très étonné de voir que les patients et les parents de patients ne prennent pas leur température, voire n’ont pas de thermomètre.

Au départ cela m’agaçait, car c’est me priver d’une information importante.

Mais aujourd’hui je suis presque (presque, hein, faut pas déconner) amusé par les réponses que je reçois à cette simple question concernant la température, et plus globalement sur les phrases entendues en rapport avec la fièvre.

Voici quelques catégories de réponse:

Les malchanceux : « Oh vous savez, j’ai voulu la prendre, j’ai essayé hein, mais mon thermomètre vient de rendre l’âme! » ou alors une variante (des fois ça doit être vrai, des fois) « Oh ben pas moyen de mettre la main sur mon thermomètre, je sais pas où j’ai bien pu le mettre » (ton chien l’a mangé?)

Les thermo-maman-mètres: le classique « oh je crois pas qu’elle en a de la fièvre » en mettant la main sur le front ; « quand elle a les joues rouges c’est qu’elle fait 40! »

Les « bien tenté quand-même »: « J’ai eu de la fièvre » – « Ah bon combien » – « Euh dans les 39! » –  « Mouais… » ;  » Oui j’ai eu de la fièvre, je sais plus combien mais oui » ; et dans le désordre les « j’étais fiévreux » « j’ai eu chaud » « j’ai transpiré » « j’étais bizarre » « j’ai sué »… synonymes de fièvre.

Les sans-fièvre: « Nan mais elle fait jamais de fièvre ma fille » ;  » Ah mais 37.5 pour elle c’est de la température! »

Les automédiqués: « J’ai commencé le Clamoxyl qu’on m’a donné la dernière fois pour faire baisser la fièvre » (oui mais non)

Les non médiqués: « J’ai pas pris de doliprane docteur, pour vous montrer ma fièvre » (promis on voit croit si vous nous le dites!)

Les parents maudits: « elle ME fait ENCORE de la fièvre! »

Et le meilleur de tous: « Sa fièvre? C’est normal, c’est les dents! »

Bon, la prochaine fois, prenez-là!

Navigation des articles